Dalbé-Viau, déploie tes ailes vers l'avenir.

Aide alimentaire

L’école secondaire Dalbé-Viau continue à offrir un programme alimentaire destiné à venir en aide aux familles à revenus modestes.

Le budget alloué par le MELS en 2016-2017 permet d’accommoder 70 élèves pour les 180 journées de classe. Cette année, notre intention reste la même, celle de permettre aux élèves d’obtenir un dîner complet à la cafétéria tout en leur offrant un déjeuner préparé par le Relais populaire.

Le Relais populaire est un organisme populaire qui a pour mission d’assurer la sécurité alimentaire des élèves que nous avons intégrés à notre école durant l’année 2016-2017. L’organisme offrira les déjeuners dès septembre. Le choix sera, en début d’année, quelque peu limité, mais dès que l’organisme aura pris sa vitesse de croisière, nous comptons pouvoir offrir trois sélections à chaque matin. Les déjeuners se feront à la cafétéria et offriront une sélection de produits connus des élèves.

  1. Féculents: pain, bagels, muffins et gaufres.
  2. Aliments protéinés: fromage, beurre d’arachides, yogourt, lait et lait au chocolat (petit format).
  3. Fruits: fruits frais, salade de fruits et jus de fruits.

Les produits plus riches en sucre (brioches, biscuits, jus et lait au chocolat grand format) continueront d’être exclus du programme. Votre enfant a le libre choix parmi les aliments ci-haut mentionnés.

La sélection des candidats se fait au mois d’août, vous serez avisés par la réception de la carte-repas dès septembre. Les éléments importants pour obtenir ce service sont :

  • Dossier complet
  • Formulaire complété en entier
  • Documents justificatifs inclus à la demande
  • Rapport revenu(s) par enfant(s)
  • Historique de paiement
  • Paiement joint de 25,00 $ (argent comptant ou chèque daté du 20 du mois précédent celui de l’offre de service)

Une contribution de 25,00$ par mois est demandée avant le 1er de chaque mois aux familles qui bénéficient de ce service. En plus des repas quotidiens, le programme alimentaire sert à défrayer l’achat de jetons de repas de dépannage.